Enquête‎ > ‎

Document de guidance


En vue d’une enquête portant sur les UPI-LP mises en place en Bretagne et en Languedoc Roussillon, nous vous proposons un document de guidance susceptible, une fois renseigné, de donner une vue d’ensemble de chaque UPI et de permettre des analyses et des comparaisons, en dégageant des convergences et des spécificités en lien soit avec le public accueilli ou l’implantation de l’UPI et son environnement, mais aussi avec les conditions réunies, les ressources et compétences mobilisées à cette fin. Au regard de chacune des rubriques proposées, les contenus listés le sont à titre indicatif et non prescriptif. Vous pouvez les compléter, les modifier ou en supprimer. Si chaque UPI de ces deux régions pouvait essayer de décrire son dispositif à partir de ce document, nous disposerions les uns et les autres d’informations précises et significatives.
En complément de ce document, nous vous proposons une trame pour un témoignage plus libre sur l’expérience que vous menez dans votre UPI. Pour autant, cette trame reprend les mêmes rubriques que le document de guidance, sans en préciser cette fois les contenus possibles.
Enquête et témoignages pourraient ainsi constituer des ressources disponibles pour tous, dans le cadre du Site UPI-LP que nous entreprenons de constituer comme contribution de l’INS HEA au projet EQUAL.

André PHILIP


ENQUETE UPI-LP. DOCUMENT DE GUIDANCE


+ LE DISPOSITIF :
Conception. Mise en place. Organisation. Fonctionnement. Responsable de l’UPI. Projet de l’UPI. Moyens alloués ou négociés. Relations du dispositif avec les différents services du LP et avec l’équipe de direction. Autres remarques.

+ LA POPULATION ACCUEILLIE :
Critères d’orientation vers l’UPI-LP. Troubles des fonctions cognitives identifiés. Caractéristiques médicales, sociales et pédagogiques des différents élèves de l’UPI. Les projets personnalisés de scolarisation des élèves et les modalités de leur mise en œuvre.

+ LE REGIME DE FORMATION DES ELEVES :
Emploi du temps hebdomadaire (disciplines et horaires). Distribution entre enseignements généraux et professionnels. Contenus choisis dans les disciplines. Projet global de formation (annuel ou pluriannuel). Modules éventuels de formation. Modalités d’alternance entre regroupements et participations à des activités de classes ou d’ateliers. Exemples de parcours adaptés. Accompagnement des apprentissages généraux, professionnels et sociaux. Evaluation et suivi de ces apprentissages.

+ LES COLLABORATIONS AVEC LES PERSONNELS DU LP :
Modes d’intervention des PLP/EG et des PLP/EP dans la formation des élèves de l’UPI. Relations et/ou coopérations avec les autres personnels du lycée : chef de travaux, COP, CPE, assistante sociale, infirmière, médecin scolaire, etc…

+ LES PARTENARIATS DE L’ETABLISSEMENT AU TITRE DU DISPOSITIF :
Partenariats avec les entreprises .Partenariats avec les structures ordinaires, adaptées ou spécialisées de formation professionnelle. Réseau de LP éventuellement mis en place en relation avec l’UPI. Partenariats avec les services et établissements médico-sociaux ou sanitaires. Partenariats avec les organismes ordinaires ou spécialisés d’insertion.

+ LES RELATIONS AVEC LES FAMILLES :
Rapports avec les parents des élèves handicapés du dispositif. Modalités de leur accueil, de leur information et de leur participation. Coopérations pratiquées. Difficultés éprouvées. Conditions réunies pour l’exercice des droits des familles.

+ LA FORMATION PROFESSIONNELLE :
.Les orientations en matière de champs ou de secteurs professionnels. Type de formation professionnelle. Finalités et objectifs poursuivis. Modalités proposées : aménagements et accompagnements. Activités choisies en atelier. Périodes prévues en milieu professionnel. Type d’alternance privilégiée. Evaluation et validation des connaissances et compétences. Livret et portefeuille de compétences.

+ L’INSERTION SOCIALE ET PROFESSIONNELLE :
Hypothèses d’insertion professionnelle. Obstacles et difficultés repérables. Perspectives d’insertion au regard du bassin d’emploi-formation. Relations avec le référent pour l’insertion de la MDPH. Partenariat avec des associations d’insertion. Relations avec l’ANPE et l’AGEFIPH. Prise en compte du PIDTH.


Page modifiée le 31/03/2009